Une enceinte bluetooth qui répond à la voix, Amazon s’engage dans la course à l’IA

Echo Amazon, nouvellesWith 0 comments
7 Flares 7 Flares ×

Y a quelqu’un là dedans? On pourrait bien avoir une réponse méfiez-vous. Amazon se lance à la conquête de l’impossible en sortant une enceinte bluetooth, l’Echo, au talent spécial. Hightech de chez hightech, un rêve de geekette éveillée. Cet appareil cylindrique devrait avoir pour vocation de devenir la mini tour de contrôle de votre future maison domotique.

On comprend mieux pourquoi Google, parti à la recherche de l’intelligence artificielle, annonçait il y a peu que son véritable concurrent était Amazon.

L’intelligence artificielle, nommée dans la vidéo, Alexa, et s’exprimant par ce haut-parleur, va pouvoir répondre à une certaine quantité de tâches à faire pâlir d’envie la fonctionnalité Google Now de nos smartphones Androïd:

  • Aller rechercher de l’information
  • Jouer un air de musique
  • Enregistrer une note, un rendez-vous
  • Nous indiquer le temps
  • Diffuser les nouvelles

On nage en pleine science fiction avec ce petit concentré de technologie.

7 microphones sont installés, capables de vous entendre et de vous “écouter” même avec le son de la musique. Grâce à ses haut-parleurs de basse et d’aigu, “Alexa” peut streamer la musique, d'”Amazon”, Prime Music, iHeartradio et Tuneln.

Bluetooth, vous pouvez évidemment faire communiquer vos appareils connectés avec la machine.

fonctionnalités de l'enceinte bluetooth amazon echo

Surfant sur la tendance devenu mode, faisant de l’enceinte bluetooth le prochain cadeau de Noël, la firme américaine frappe un grand coup. L’enceinte sera munie d’applications Fire OS et Android, ainsi que des versions web pour PC et Mac, qui permettront de contrôler et gérer réveil, musique et autres listes.

Connecté en permanence au Wi-Fi de la maison, le futur baffle à succès pourra accueillir tout type de fonctionnalités et services à l’avenir.

L’Echo, puisque c’est son nom, sortira aux États Unis pour la modique somme de 199 $, et 100 $ uniquement pour les membres premium. L’outil sorti d’un épisode de Star Treck nouvelle génération, sera (sous peu) et pour le moment uniquement accessible par invitation (malin comme des singes décidément) et uniquement aux États Unies. On peut d’ores et déjà s’attendre à une véritable ruée vers l’or.

Personnellement, je m’inscrirai dès son ouverture au marché francophone, bien qu’on puisse douter des performances de la technologie de reconnaissance vocale pour le français quand on voit les difficultés qu’a connu Microsoft dans ce secteur avec son Kinect incapable de reconnaitre convenablement une voix française.

Vos foyers sont-ils prêts à recevoir ce genre de technologie? Entre l’envoi de données massif à Big Brother et le confort d’une presque intelligence artificielle, l’innovation prête à débat.